Réduire son taux d'endettement pour un projet immobilier, c'est possible avec le rachat de crédit
Réduire son taux d’endettement pour réussir son projet immobilier
20 juin 2018
Rachat de crédits : des solutions pour sortir du découvert bancaire
23 juillet 2018

Rentrée scolaire : mieux organiser son budget avec le rachat de crédits

Pour certaines familles, la rentrée scolaire est une étape un peu compliquée sur le plan financier. Les dépenses liées à la scolarité ou aux études sont plus importantes, surtout après des vacances parfois coûteuses. Le rachat de crédits permet de mieux organiser son budget et de faire face sereinement aux dépenses les plus urgentes.

Des dépenses plus importantes au moment de la rentrée scolaire

Fournitures scolaires, nouveaux vêtements, activités extra-scolaires… d’année en année, le budget parental pour la rentrée scolaire s’avère toujours important. Lors de la rentrée 2017, il atteignait 480 euros en moyenne par enfant, selon l’observatoire Approuvé par les familles. Selon les régions et selon l’âge des enfants – l’entrée au lycée est plus coûteuse -, ce budget atteint souvent plusieurs centaines d’euros.

Pour éviter une facture trop salée après les dépenses des vacances, nombre de parents choisissent d’étaler les dépenses entre juillet et septembre. Difficile en effet de faire l’impasse sur les vêtements pour un enfant qui a grandi, sur une liste de fournitures scolaires obligatoires ou sur une activité extra-scolaire ! Selon les établissements scolaires, il faut également y ajouter les frais de scolarisation, de cantine, d’internat ou de garderie.

Profiter d’une enveloppe budgétaire supplémentaire

Ces dépenses ne sont pas toujours faciles à intégrer dans le budget mensuel. Cela demande parfois une réorganisation de ses finances. Avant le « rush » des dernières semaines, c’est donc l’occasion de faire le point sur les solutions possibles. Le rachat de crédits en fait partie. D’abord parce qu’il aide à mieux lisser l’ensemble des crédits, en bénéficiant d’une mensualité de remboursement moins élevée. Mais également parce que la démarche permet de disposer d’une enveloppe budgétaire supplémentaire. Et ce, sans devoir souscrire à un nouveau crédit : comme pour les listes de fournitures scolaires, c’est surtout une question d’organisation !