Rachat de crédits : démarches et mode d’emploi
12 juin 2018

Réduire son taux d’endettement pour réussir son projet immobilier

Réduire son taux d'endettement pour un projet immobilier, c'est possible avec le rachat de crédit

Concrétiser l’achat d’une maison ou d’un appartement : une étape qui passe d’abord par un prêt immobilier auprès de la banque. Pour faire accepter ce crédit immobilier, il peut être nécessaire de baisser son taux d’endettement. Le rachat de crédits est une solution pour réorganiser son budget et baisser le montant de ses mensualités.

Pourquoi le taux d’endettement est important pour un projet immobilier ?

Pour finaliser un achat immobilier, 8 Français sur 10 ont recours à un crédit immobilier. Certains disposent d’un apport financier pour bénéficier de taux plus intéressants, d’autres non. Au moment de finaliser la demande de crédit immobilier, les établissements bancaires vérifient plusieurs points : les garanties présentées par l’emprunteur, la capacité d’emprunt et le taux d’endettement.

Le taux d’endettement correspond au montant des emprunts déjà contractés par rapport aux revenus de l’emprunteur. Il varie donc en fonction des montants à rembourser tous les mois et des revenus mensuels. Les crédits à la consommation, ou les crédits souscrits pour l’achat d’une voiture, le financement des études ou l’achat d’équipements ménagers sont pris en compte.

Lorsque ce taux d’endettement s’approche ou dépasse du seuil des 33 %, les établissements bancaires sont beaucoup plus réticents à accepter un prêt immobilier. Et cela, même si le reste à vivre du ménage apparaît quand même conséquent !

Réduire ses mensualités de prêt en vue d’un projet immobilier

Regrouper ses crédits dans un seul et unique prêt permet de diminuer ce taux d’endettement. Chaque prêt est pris en compte : le montant et le nombre de mensualités dues ainsi que le taux d’emprunt. Ils peuvent ensuite être regroupés dans un seul et unique prêt, afin de lisser les montants sur une période plus longue ou avec un taux plus intéressant. L’objectif reste de réduire les mensualités.

Avec un taux d’endettement plus bas, une demande de prêt immobilier a plus de chances d’être acceptée par la banque. Tout en gardant l’œil sur ses finances : il est déconseillé de dépasser un taux d’endettement de 33 %, et il est tout aussi utile de bien négocier son prêt immobilier !