Rachat de crédits : des solutions pour sortir du découvert bancaire
23 juillet 2018
Rénovation de la résidence secondaire : et si on pensait au rachat de crédits ?
20 août 2018
Afficher tout

Mensualités de prêt : comment calculer sa capacité d’emprunt ?

Lorsqu’on entame un projet qui nécessite quelques finances – c’est le cas pour des travaux de rénovation chez soi, pour l’achat d’une voiture – ou lorsqu’on fait face à un coup dur, le prêt est une étape incontournable. Pour vérifier s’il peut être accordé ou non, les établissements bancaires vérifient la capacité d’emprunt. Comment ce chiffre est-il calculé ?

Le calcul de la capacité d’emprunt : comment ça marche ?

Pour calculer le montant qui peut être emprunté – ou si le prêt peut être accordé, tout établissement bancaire vérifie le taux d’endettement et le reste à vivre. Il s’agit de ne pas se mettre en danger financièrement, et de conserver les finances nécessaires pour le quotidien sans risquer le surendettement.

Pour calculer ce taux, on prend en compte l’ensemble des revenus. Ceux-ci comprennent les salaires, les pensions de retraite ou les pensions alimentaires, les revenus de placements divers et même le montant des allocations. Il faut ensuite calculer l’ensemble des charges : les loyers pour les locataires, les charges diverses liées au logement et au quotidien, les montants des prêts déjà souscrits.

Une fois ces deux montants obtenus, un calcul simple s’applique :
(montant des charges) / (montant des revenus) x 100

Le résultat ainsi obtenu donne, en pourcentage, le taux d’endettement. La capacité d’emprunt est calculée à partir de ce taux : elle ne doit pas dépasser 33 %.

  • Si le taux d’endettement correspond à 20 %, la capacité d’emprunt est de 13 % maximum ;
  • Si le taux d’endettement a déjà atteint 33 %, la capacité d’emprunt est à 0.

Des solutions pour baisser le taux d’endettement

Le taux d’endettement est donc un seuil pris en compte pour tout nouveau projet financier. Et c’est encore plus le cas lorsqu’on prépare un achat immobilier par exemple : c’est un obstacle majeur.

Il existe des solutions pour baisser le taux d’endettement. Baisser ses charges sur certaines dépenses par exemple, ou réorganiser ses crédits avec un regroupement de crédits : l’objectif est alors de mieux lisser les mensualités pour réduire le montant emprunté.

Image © Rawpixel – Unsplash.com