Financer la rénovation des fenêtres : la solution rachat de crédit
1 octobre 2018
Gérer ses dépenses pour les fêtes de fin d’année : les bons réflexes
13 novembre 2018
Afficher tout

Hausse des impôts et de la taxe foncière : le rachat de crédit peut aider

Les nouvelles ne sont pas toujours bonnes pour les ménages imposables entre septembre et octobre. Et l’imposition 2018 ne déroge pas à la règle : en plus de la régulation des impôts sur les derniers mois, certains particuliers font face à une hausse de la taxe d’habitation ou de la taxe foncière. Le rachat de crédit fait partie des solutions possibles pour mieux organiser son budget.

Impôts : quand il reste plusieurs centaines ou milliers d’euros à payer…

Ces dernières semaines, l’augmentation de la taxe d’habitation dans certaines villes, l’augmentation de la taxe foncière et pour certains, celle des impôts sur le revenu font beaucoup couler d’encre. Pour les ménages, cela peut vite représenter un budget important. Notamment pour les propriétaires qui voient leur taxe foncière augmenter. Et pour les particuliers qui ont opté pour la mensualisation des prélèvements ou pour les prélèvements au tiers, les derniers mois de l’année peuvent aussi être synonymes de régulations d’impôts sur les revenus.

Entre quelques centaines et quelques milliers d’euros d’impôts à payer : c’est le bilan financier qui accompagne le dernier trimestre 2018. Sans compter que parmi les perdants des dernières réformes, on retrouve des contribuables qui ont déjà connu des hausses d’impôts ces dernières années.

Les solutions financières possibles sans alourdir son budget

Il se pose donc la question des solutions possibles. Se serrer la ceinture pendant le dernier trimestre ? Pour certains ménages, ce n’est pas toujours envisageable compte tenu d’un budget déjà serré. Souscrire un nouveau prêt auprès de sa banque pour faire face à la dépense ? La démarche est longue et surtout, cela risque d’impacter d’autres projets financiers ultérieurs. Regrouper ses crédits permet en revanche de bénéficier de ce précieux bol d’air budgétaire. Loin d’être une solution ultime en cas de grosses difficultés, c’est justement un moyen d’éviter la zone rouge.

En regroupant les mensualités – et en renégociant si besoin leur montant et le taux d’emprunt -, le rachat de crédit permet de réorganiser son budget. C’est aussi une alternative intéressante pour les particuliers qui souhaitent disposer d’une enveloppe financière supplémentaire, sans souscrire un nouvel emprunt. Et bonne nouvelle, c’est aussi une solution tout à fait accessible aux seniors.

Image ©Rawpixel