Comment renégocier le taux d’un crédit à la consommation ?
4 janvier 2019
Rachat de crédit : qui peut en bénéficier ?
12 février 2019
Afficher tout

Avec le prélèvement à la source, il est urgent d’organiser son budget !

Depuis le 1er janvier 2019, l’impôt sur le revenu est désormais prélevé directement sur le salaire mensuel. La perception du budget mensuel va donc évoluer dans les prochains mois. Et pour être sûr de bien s’y retrouver, il est urgent de mieux organiser son budget.

Le prélèvement mensuel, une bonne ou une mauvaise nouvelle pour le budget ?

Le prélèvement à la source est une nouvelle organisation de l’imposition. Il s’agit de mieux adapter l’impôt avec un taux de prélèvement corrélé aux revenus. Une bonne nouvelle pour les ménages qui se retrouvaient parfois à payer des montants trop importants d’année en année, en fonction des variations de revenus ! Dans l’ensemble, le prélèvement à la source est d’ailleurs plutôt bienvenu. Le taux de prélèvement peut être modifié pour mieux coller à la situation actuelle, par exemple lorsque les revenus varient d’une année sur l’autre. Ou lorsque la situation familiale évolue : mariage ou divorce.

Pour certains ménages par contre, la situation pourrait être plus compliquée. C’est le cas pour les couples qui optent pour un taux différent pour chaque conjoint, ou encore pour les familles qui bénéficient d’abattements ou d’aides financières. Une certaine organisation doit être adoptée pour y voir plus clair.

S’organiser : le maître mot pour gérer son budget et éviter les surprises

Cette organisation est particulièrement nécessaire à un moment où le prélèvement à la source ampute directement une partie des revenus. Pour les personnes qui étaient prélevées mensuellement, cela ne change pas grand’chose, mais pour les autres c’est une autre histoire !

On en avait déjà parlé sur FM-Finance.fr : il existe des solutions pour réduire ses charges mensuelles. Faire le point sur les postes où une économie est possible, comme réduire ses primes d’assurance ou le montant de ses abonnements par exemple. Certaines dépenses peuvent aussi être mieux étalées sur l’année : les taxes foncières et d’habitation peuvent être mensualisées.

Pour éviter les mauvaises surprises en fin de mois – ou simplement pour se donner un peu d’air en prévision de projets personnels, ce début d’année est aussi l’occasion de réorganiser ses crédits. Les mensualités de remboursement de prêts peuvent en effet être regroupées, voire baissées en négociant un crédit sur une plus longue durée. Quelques démarches simples pour aborder son budget 2019 en toute sérénité !

Photo © Unsplash